mercredi 25 novembre 2009

Petite mise au point sur les différences d'intelligence Blanc/Noir


Une petite mise au point, pour ne pas me faire dire, ce que je n'ai pas dit.

La courbe ci dessus, est une répartition de la population américaine selon son QI et sa race. Sur l'axe horizontal, se trouve le QI. Les deux gaussiennes illustrées ici sont des fonctions de masse. Plus la hauteur de la courbe est importante, plus la population à une intelligence donnée est élevée.

Par exemple pour la population noire, illustrée par la courbe noire, le maximum de population est atteint aux alentours de 85 de QI. Cela signfie deux choses:
-La moyenne du QI de la population noire est de 85.
-Il y a plus de chances de trouver un noir américain avec une intelligence de 85, qu'un noir avec une intelligence de 70 ou 100.

La même chose peut appliquée pour les blancs en remplacant 85 par 100 pour la courbe grise

Néanmoins cela ne veut pas dire, qu'un Noir est moins intelligent qu'un Blanc. En probabilité, l'énoncé précédent est faux. Mais seulement si on prend deux groupes. Un de noirs et l'autre de blancs, plus la taille de ces groupes sera élevée, plus il y aura de probabilités pour que le groupe de blancs ait une intelligence moyenne plus élevée que le groupe de noirs.


Retour à la courbe:
NB : Une chose d'abord, la surface (l'intégrale) des deux courbes n'est pas la même, car il y a environ 6 fois plus de blancs aux USA que de noirs.

Au trait rouge : Nous sommes dans les QI très faible (c'est le QI moyen en Afrique Subsaharienne). On constate, qu'il y a plus de noirs, dans cette zone là, malgré le fait que les blancs soient 6 fois plus nombreux. La majorité des "idiots" aux USA est donc noir, malgré qu'il soit une minorité. Cela explique le fait, que les noirs forment une très large partie des criminels américains (environ 50%) et que plus de 24% de leur population est sous le seuil de pauvreté.

Au trait bleue, nous sommes au QI moyen : 100 QI. 13% des noirs américains atteignent ce niveau, contre plus de 50 % des blancs américains.
Les blancs étant 6 fois plus nombreux que les noirs on a donc un ratio blanc/noir au dessus de 100 tels :
0.5 / 0.13 * 6 = 3,84 * 6 =  23.
Il y a donc 23 fois plus de blancs au dessus de 100 de QI aux USA que de noirs. Il est donc normal que ceux ci soient faiblement représentés dans les Universités ou les filières ou métiers un peu sélective. Mais il y a quand même néanmoins des noirs, qui peuvent atteindre un niveau d'intelligence élevé, bien qu'ils soit peu nombreux.

Au trait Jaune, nous sommes dans les niveaux de QI très élévés: plus de 130. Environ 2% des blancs (1 blanc sur 50) dépassent ce niveau, et 0,25 % des noirs (soit 1 noir sur 400). Le Ratio est donc de :
2 / 0.25 * 6 = 8 * 6 = 48.
On a donc 48 blancs qui ont un QI supérieure à 130 pour 1 noir. L'écart se creuse encore par rapport à précédemment.

Et lorsqu'on regarde vers le très haut QI, plus de 145, on constate que 0,25% des blancs (1 sur 400) dépassent ce score mais seulement 0.009 % des noirs (1 sur 11 000). Le Ratio est donc de :
0.25 / 0.009 = 27.5 * 6 = 165.
165 blancs très supérieurement intelligents pour seulement 1 noir supérieurement intelligent aux USA.

Et l'écart augmente lorsque le QI augmente. Plus l'intelligence est élevée plus la différence entre nombre de blancs et de noirs est élévée. Ceci peut être une explication valable à l'absence de prix nobel scientifique noir par exemple. Cela finira bien par arrivé (même si on fait abstraction de la discrimination positive), mais restera marginal.

En conclusion : Oui bien sûr il existe des noirs très intelligent, et des blancs très bêtes. Mais en moyenne, il existerait beaucoup moins de noirs très intelligents (à haut QI) que de blancs très intelligents.

Source :
-Tableau de QI
-Voir articles précédents QI

3 commentaires:

  1. Blacks are a huge problem in the USA (where I am)and I fear for not only my country, but the continent of Europe. Diversity is a weakness; tradition and racial and cultural integrity are strengths.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a des Noirs très intelligents mais, pour l'Africain à QI moyen de 70, dépasser 130 (3% des Blancs) c'est comme, pour un Blanc, dépasser 160 (deux écarts types au-dessus de la moyenne). C'est une rareté absolue.

    Or, ceux qui font le monde, qui créent, qui gèrent, qui organisent, qui font avancer, sont les gens de QI au moins supérieur à 120. Une grande école, c'est autour de 130. Il n'y a pas de polytechnicien noir (sauf exception rarissime).

    RépondreSupprimer
  3. Pardon. Les chiffres sont les bons, sauf le nombre d'écarts types. 130 pour un Noir, c'est 4 (et non pas 2) écarts types au-dessus de la moyenne, comme 160 pour un Blanc.

    RépondreSupprimer