mardi 29 décembre 2009

Der Spiegel sur la décennie perdue et le déclin de l'Occident.


Un article en anglais du Spiegel dont je partage certains diagnostics mais pas le traitement sur la chute de l'Occident.


-Sur le thème de la fin de l'histoire qui n'a finalement pas eu lieu, je suis entièrement d'accord. L'idée de démocratie recule. La démocratie n'est plus un but en soit dans la destinée d'un pays. La Chine est l'exemple flagrant qu'une dictature éclairée peut faire émerger un pays plus rapidement qu'une démocratie. Taiwan et la Corée du Sud (démocratie seulement depuis 1994) sont néanmoins passés par le même chemin tout en devenant finalement des démocraties. En Europe aussi, l'idée de démocratie, automatiquement associée à "droit de l'homme" perd de sa superbe. Ceux ci n'étant vus que comme des chevaux de Trois permettant et encourageant la destruction des valeurs de l'occident via l'immigration et l'islamisation et le laisser faire dans bien des domaines.

-Sur le thème de la perte de confiance en l'Occident. Der Spiegel mentionne les différences de confiance dans le futur entre 1999 et 2008. Je me rapelle aussi de 1999 en France comme une année d'insouciance bien que j'étais encore très jeune. Une croissance forte, pas d'ennemis politique ou économique visible. Personne ne connaissait les talibans ou Al Quaid, et les rares Chinois qui pouvaient s'offrir une voiture roulaient en ZX. Le mythe black-blanc-beur faisait encore effet. Aujourd'hui tout a changé, la France et toute l'Europe, est en plein débat sur "son indentité" et a peur de l'avenir. La Chine est la deuxième puissance mondiale et bientôt la première, et l'Occident est enlisé dans des guerres qu'il n'a pas la volonté de remporter. La piraterie a même ressurgi sans que l'on ait la volonté là encore de rentrer dans le tas et de s'en débarrasser.

-Sur le thème de l'écologie. J'ai de très gros doutes sur le réchauffement climatique, mais je suis certain que nos ressources sont limités et qu'il faut anticiper la fin du pétrole. Et la encore, la Chine par son volontarisme d'état, et sa puissance part avec un avantage certain.

L'article parle de "décennie perdue pour l'occident". Pour moi elle n'est pas perdue, c'est un passage à vide certain. Mais l'Occident a tout les moyens de s'en sortir s'il en a la volonté réelle et profonde. Si cette volonté est là, l'Occident saura retrouver sa confiance en lui. Se remettre à inventer, à innover et à mener le monde par ses idées et sa technologie et non pas le subir.

Inutile de dire que je ne suis certainement pas d'accord avec le traitement préconisé par l'auteur qui encourage simplement ce qui a conduit l'Occident dans l'abîme en 2009 (gouvernance mondiale, droits de l'homme érigés en religion).

dimanche 27 décembre 2009

Des prix Nobel racistes ?


Une citation d'André Gide bien connu des antiracistes postule que plus un blanc est intelligent, moins il sera raciste ("Moins le blanc est intelligent, plus le noir lui paraît bête"). L'argument du blanc, racialiste car idiot revient aussi très fréquemment.

Ces personnes ne connaissent peut être pas deux des plus grands scientifiques de ce siècle qui ont reconnu que les noirs étaient moins intelligents que les blancs.

Le premier est James Watson, le découvreur de l'ADN et Prix Nobel en 1962. Il a déclaré qu'il était assez peu confiant en l'avenir de l'Afrique étant donné leur plus faibles capacités cognitives moyennes. Bien sûr, branle bas de combat en réponse à ses propos. Tout les pseudo scientifiques reconnus comme Rose (plus connu pour son anti-sionisme que pour ses recherches),  ou encore Jacquard (Détenteur du premier Prix Lyssenko pour l'ensemble de son oeuvre) sont sortis du bois. Ils ne sont pas arrivés avec des preuves ou des papiers scientifiques. Ils ont simplement dit que Watson avait faux, et pour les médias c'était plié. Watson a du démissionner de son université, simplement pour avoir émis une vérité dérangeante. Il a quand même annoncer en 2007 dans son livre "Evitez les gens ennuyeux".

"Il n'y a aucune raison de s'attendre à ce que les capacités intellectuelles de peuples séparés géographiquement dans leur évolution aient évolué de manière identique. Notre volonté de distribuer des pouvoirs intellectuels égaux, comme une sorte de dotation universelle, cette volonté ne sera pas suffisante pour qu'il en soit ainsi."

Le second est moins connu. C'est William Shockley, inventeur d'un des produits qui a révolutionné notre siècle : le transistor. Il était aussi convaincu que les noirs étaient génétiquement moins intelligents que les blancs. Il était favorable à une politique eugéniste qui consistait a payer les gens les moins intelligents pour qu'ils n'aient pas d'enfants, et à payer les plus intelligents pour qu'ils en aient.

J'ai beaucoup de respects pour ces deux personnages très doués pour les Sciences et qui ont tant apportés à l'humanité. Ils ont préféré prendre des risques pour révéler la vérité, et faire connaître à l'Occident, le péril auquel il doit faire face alors même qu'ils auraient pu continuer tranquillement leur petit bonhomme de chemin. Et cela révèle encore que peu de gens sont capables de réfléchir par eux même quand il s'agit de la race et se laissent dicter comment penser par les médias alors même que la vérité scientifique est tout autre.

samedi 26 décembre 2009

Baisse de la criminalité aux USA malgré la Crise

Une autre information (trouvée via GuyWhite) qui vient contrecarrer le mythe gauchiste que la pauvreté entraîne la criminalité.

Selon des chiffres rendus publiques cette semaine par le FBI, le taux de criminalité générale a diminué de 4.4 % cette année. Les vols ont dimmuné de 6.1 % et les meurtres de 10%. Les taux de criminalités sont tombés à des niveaux qui n'avaient pas été vus depuis 1960.
Comme je l'avais déjà expliqué précédemment, la criminalité et la pauvreté bien que pouvant être corrélés n'ont pas de liens de causalité. Il y a très peu de racailles qui vont attaquer des grands mères le matin et pointer à l'ANPE et passer un entretien pour un poste l'après midi. Je ne crois pas non plus qu'il y ait beaucoup de braqueurs qui ait planté ses camarades pour le braquage du soir en leur disant "J'ai trouvé un emploi de balayeur à Carrefour, désolé je ne peux pas participer au braquage avec vous".

Et de manière inverse, ce n'est pas parcequ'une personne perd son emploi qu'elle se met à tabasser les gens qu'elle croisent dans le noctilien, ou qu'elle va violer des filles (ou des hommes).

mardi 22 décembre 2009

Nature : Félicitons nous de la diversité génétique

Un article du très célèbre Nature datant d'octobre dernier a été repris par FdeSouche. L'article rejoint plus ou moins celui de The Economist dans ses grandes lignes. Il est néanmoins plus orienté science, que celui de l'hebdomadaire économique.

Une traduction de qualité de l'intégralité de l'article est disponible en français et téléchargeable ici ( Miroir 1 ou Miroir 2).

J'aime assez le paradoxe soulevé par Bruce Lahn et Lanny Ebenstein. En effet depuis 50 ans tout les bien pensants et médias, nous disent que la haine raciale et le racisme n'a pas de sens car nous sommes "tous les mêmes". Or la Science et la génétique prouve que ceci n'est qu'un mythe pour bobos idiots, et par conséquent la justification pour la lutte contre le racisme vole en éclats.

samedi 12 décembre 2009

Analyse des résultats scolaires aux USA

Je suis allée récupérer les données du gouvernement américain en matière de réussite scolaire. Je présente ici les résultats pour le "Grade 8", équivalent de la quatrième en France en mathématiques. Les données peuvent être trouvées ici.

Les notes pour les test de math sont exprimées en 4 catégories : avancé, compétent, au dessus de basique et en dessous d'un niveau basique.
Les résultats par races sont les suivants.

Race
Asiatiques
Blancs
Hispaniques
Noirs
Pourcentage par rapport à chaque race/Ethnies


Niveau avancé 2009 en %
20
11
2
1
Niveau avancé 1990 en %
6
2
1
0
Niveau inf basique 2009 en %
15
17
43
50
Niveau inf basique 1990 en %
36
40
66
78
Progression avancé en %
233
450
100
Non sig


Réduction inf basique en %
58
58
35
36
Pourcentage par rapport à la pop totale



Population Jeunes US 2009
6
56
22
15
Population avancée 2009
1,2
6,16
0,44
0,15
Population inf Basique 2009
0,9
9,52
9,46
7,5



Il faut lire le tableau de la façon suivante:

-20% des élèves asiatiques ont un niveau avancé en 2009.

-1% des élèves noirs ont un niveau avancé en 2009.


-La proportion d'élèves blancs dotés d'un niveau  avancé a augmenté de 450% entre 1990 et 2009.
-Le proportion d'élèves asiatiques ayant un niveau inférieur à basique a diminué de 58 % entre 1990 et 2009.

-Les blancs représentent 56% des naissances aux USA.
-6.16 % pourcent de la population US est blanche ET dotée d'un niveau avancé en math.
-9.46% de la population US est hispaniques ET dotée d'un niveau inférieure à basique en math.

J'ai tiré des graphes de ces données.

Évolution du pourcentage d'élève par race à un niveau avancé.





Pour tout les groupes les résultats ont évolués. Le niveau des test a sans doute, comme pour le bac en France reculé. Néanmoins on constate des différences énormes entre les différents groupes. 20 % des asiatiques sont doués en math en 2009, 11% des blancs, 2% des Hispaniques et 1% des noirs. Un asiatique a 20 fois plus de chance d'être doué en math qu'un noir. Un blanc a lui 11 fois plus de chances d'être doué qu'un noir.





L'évolution moyenne du pourcentage d'élève doué n'a pas augmenté de la même façon pour chaque groupe entre 1990 et 2009. Ainsi le nombre d'élève à un niveau avancé chez les blancs ont été multipliés par 5,5, par 3,3 chez les asiatiques, et seulement par 2 chez les Hispaniques. Les résultats ne sont pas significatifs pour les noirs étant donnés qu'il y avait moins de 1% des élèves noirs à un niveau avancé en 1990.

Il est donc surprenant d'apprendre que ceux qui progressent le plus sont ceux (blancs et asiatiques) qui partaient du niveau le plus élevé.

Évolution du pourcentage d'élève par race à un niveau très faible.




On peut observer ici le pourcentage d'élèves pour chaque groupe ayant un niveau inférieur à basique. 15% des asiatiques sont concernés, 17% des blancs, 43% des hispaniques et 50% des noirs en 2009. Les différences sont là encore énorme et très significatives.



Plus la réduction de la part de basique est importante mieux c'est. Et là encore les résultats sont frappants. Le part de blanc et d'asiatiques ayant un niveau très faible a diminué d'environ 55% en 19 ans. Par contre pour les hispaniques et noirs qui partaient de plus bas cette réduction n'est que d'environ 35%.

Évolution de l'intelligence de la population américaine.








J'étudie ici la proportion de chaque race parmi la population jeune américaine et parmi les population dotée d'un niveau avancé et faible en math.
La population jeune américaine est composé d'une faible majorité de blancs (57%), 22% d'hispaniques, 15% de noirs et 6% d'asiatiques.

Lorsqu'on regarde la population dotée d'un niveau avancé en Math celle ci est très largement constituée de blancs (77%) et d'asiatiques 15%. Ces deux groupes bien que ne faisait que 63% de la population totale font 92% des cerveaux américains. Les blancs et les asiatiques fournissent donc la très vaste majorité de la matière grise du pays.

La population ayant un niveau faible est composée de 62% de minorités non asiatiques. Qui plus est, la part de ces minorités dans la population générale américaine augmente fortement. Les blancs qui font 57% de la population jeune, ne font que 35% des personnes ayant un niveau faible en math.

Conclusion:
-Les noirs et les hispaniques dont la population augmente fortement sont les populations les moins douées en math. Seul une très faible parti de ces populations ont un niveau décent en math. Et l'écart s'accroit avec les blancs et asiatiques.

-Les blancs et les asiatiques dont la part dans la population US se réduit génèrent l'énorme majorité des cerveaux du pays, et c'est le groupe qui a vu ses résultats scolaire augmenter le plus fortement.

-Le fait que le niveau global augmente est sans doute du au fait que les examens sont de plus en plus simples.

De moins en moins de gens intelligents, de plus en plus de gens idiots, le futur de l'Amérique et plus largement de l'occident apparait donc bien sombre si rien n'est fait...

"La violence disproportionnée des jeunes noirs"


Lu dans un article du futur défunt journal gauchiste B(l)ackchich.

Le ministère a démenti étudier la possibilité de créer un fichage sur la couleur de la peau… Pourtant, en 1996 déjà, les RG n’hésitaient pas à balancer des généralités sur la « violence des jeunes Africains ».

Daté du 26 janvier 1996 et à en-tête de la section « Villes et banlieues », le document recense diverses bandes « de jeunes Africains » de région parisienne ainsi que leurs joyeuses occupations à l’heure du thé – coups de feu ou de couteaux, caillassages, dépouilles, attaques au cutter etc. Jusque là, rien de surprenant pour les flics qui suivent les banlieues.

Plus étonnantes, les analyses des RG contenues dans la deuxième partie de la note tirent de cette série de faits ponctuels des conclusions très générales sur la « violence des jeunes Africains ». Alors qu’au détour d’une phrase le rédacteur précise pourtant qu’une des bandes comprend « une majorité d’Africains mais également des Antillais et quelques maghrébins ». C’est sûr, ils sont tous bronzés…
Alors que lit-on sous la plume soi-disant renseignée des RG ? « La délinquance d’origine africaine se singularise par la capacité des auteurs à faire rapidement preuve, sans appréhension ni retenue, d’une extrême violence, souvent disproportionnée par rapport au gain escompté ». Rien que ça. Une sentence définitive suivie d’autres postulats du même tonneau : « L’installation de plusieurs familles polygames, dans certains quartiers, favorise la constitution de bandes, composées à l’origine des frères et cousins appartenant aux mêmes familles africaines élargies et susceptibles de se prêter occasionnellement main forte ». Autre perle : « Formant de véritables communautés, ces familles ont investi les équipements collectifs et certains de leurs enfants se signalent régulièrement par leurs comportements déviants ». On attend avec impatience la définition de l’adjectif « déviant » aux yeux des RG.
Cet article de BackChich est typique du gauchiste antiraciste. Les RG font leur boulot, recensent des faits, et en tirent des conclusions. BackChich ne remet pas en cause ces conclusions, il ne dit pas qu'elles sont fausses, mais seulement que les RG ne devraient pas les énoncer. Pourquoi ? Au nom de la sacro sainte religion de la '"diversité".  On peut mesurer l'étendue des dégâts causés par 30 ans de propagande et de lavage des cerveaux qui font que le bon sens n'existe plus quand on parle de différentes races.

Ce genre de raisonnement et de mentalité est commun à tout les antiracistes, et le plus difficile dans notre combat est de trouver le moyen de leur ouvrir les yeux, et de les faire penser de manière intelligente sans tenir compte l'endoctrinement massif existant actuellement.

jeudi 10 décembre 2009

Le message typique de l'antiraciste qui ne réfléchit pas.

Si on va voir les rédacteurs de cet article, on trouve un certain... Philippe Rushton: plus que critiqué pour ses écrits racistes, et notamment pour leur méthodologie! Voir pour commencer ce qu'en dit Wikipedia!

Article effectivement répugnant et nauséabond.

DM de Paris
Commentaire à propos de mon post sur les Roms.

Le principe même des antiracistes est de ne pas être factuel, et de ne pas produire des faits qui réfutent ce que l'on dit, mais de faire des procès de morale quand il s'agit d'un fait brut. La Science n'est pas morale. Elle n'est pas juste, pas plus que l'Evolution. On ne peut pas se moquer du créationnisme religieux d'un côté, et de l'autre penser que l'évolution s'est arrêtée il y a 100 000 lorsque certains ont quitté l'Afrique pour devenir les Eurasiens. Penser cela c'est du créationnisme de Gauche, et il est au moins aussi absurde que le créationnisme religieux.

DM de Paris me dit donc, que cet article est faux car Rushton est raciste. C'est plutôt l'inverse. Rushton est considéré comme raciste car il a écrit cet article. DM met la charrue avant les bœufs. Et c'est l'histoire du serpent qui se mort la queue. Tout ceux qui font des études qui mesurent l'intelligence via le QI ou G, montrent qu'il y a des différences entre les races. Les antiracistes en remettent pas cela en question. Ils n'ont pas d'études ou ils ont trouvé des mesures inverses. Mais ils disent que c'est faux car les personnes qui ont fait ces mesure sont racistes. Évidemment que Rushton supporte des idées racialistes. C'est un fait. Et le dire ne fera pas changer les résultats des études. Est ce pour autant que ces personnes ont faux ? De plus en plus de scientifiques pensent que non bien que le doute doit toujours avoir sa place en science.

La fin est une caricature même de la pensée unique. J'ai vraiment l'impression que tout ces gauchistes sont formatés à l'extrême par la pensée unique. Ils ressortent toujours les même mots, répugnants, nauséabonds, racistes, nazis sans se rendre compte que plus personne ne prend vraiment ces mots au sérieux.

mercredi 9 décembre 2009

Liste de blog racialistes en Anglais

Le sujet est encore tout récent en France. Néanmoins aux USA on en parle depuis le début du millénaire, et il existe un grand nombre de blogs traitant du sujet.


HumanBioDiversity Books
Arthur Kemp
Audacious Epigone
One Standard Deviation
Inductivist
Genes Expression
Guy White making sense on race
Mangans
Parapundit

Addentum: 
AmNation Pas forcément le plus racialiste, mais s'intéresse beaucoup à l'Europe.

J'en ajouterai d'autres au fur et à mesure de mes découvertes....

mardi 8 décembre 2009

Le cas des Roms en Europe


Les Roms aussi parfois appellés Tziganes ou Gitans, sont un cas particulier en Europe. Originaires de l'Asie du Sud, ils auraient fuit l'Inde alors qu'ils appartenaient aux plus basses castes. Ils ne se sont jamais intégrés en Europe et ont toujours été plus ou moins fui par la population européenne.

Le sujet m'a interpellé quand je suis tombé sur cet article du Monde. Un article gauchiste comme on ne les invente pas et sobrement intitulé : Les enfants Roms privés d'école décente (Que c'est facile de compatir, un peu moins de trouver les raisons de ce fait). En République Tchèque comme en Roumanie, les roms sont dans des écoles spéciales et séparées des blancs.

“Cela fait près de 20 ans que les organisations non gouvernementales, nationales et internationales, dénoncent le nombre exagérément élevé d’enfants roms placés dans des écoles spécialisées, explique le journal pragois. Une réalité qui a été récemment confirmée par la première enquête sociologique commandée par le ministère de l’Education tchèque. 30% des enfants roms fréquentent des écoles pour handicapés mentaux. Le taux est d’environ 2% pour les autres enfants tchèques, ce qui correspond à la moyenne mondiale. La grande majorité des autres enfants roms fréquentent des “écoles tsiganes”, où les résultats ne sont pas bien meilleurs que dans les écoles pour handicapés mentaux.”
 J'ai fait des recherches sur le QI moyen des roms. Étant originaires d'Inde leur QI moyen doit être plus faible que celui des européens. J'ai trouvé cette étude de l'Académie des Sciences de Belgrade ainsi que de l'Universite de l'Ontario occidentale. Il apparait que les Roms ont un QI moyen de 70 de manière innée, qu'ils soient dans des communautés qui maitrisent la langue natale du pays ou non. Cette valeure du QI est corrollé par le volume du cerveau et les autres mesures classiques permettant de mesurer le QI moyen. Ce QI est extrêmement faible, et proche du Handicap mentale. La valeur d'intelligence Générale g (qui exclut les biais culturels), est elle aussi bien inférieure à la population européenne.

Donc si 30% des enfants roms fréquentent des écoles pour handicapés mentaux, c'est simplement sans doutes parcequ'ils sont vraiment handicapés mentaux, rien de plus.

La fin de l'article est un typique de l'idéologie égalitaire du moment qui n'a rien réussit à améliorer depuis 30 ans (bien au contraire). Il suffirait d'envoyer les roms au MIT ou à l'X pour qu'ils deviennent intelligents et construisent une fusée intergalactique et partent voyager dans toute la galaxie.

Mais finalement, si l’on regarde à long terme, ce sont tous les Tchèques qui sont perdants de cette sorte d’apartheid éducatif, note Respekt : “N’oublions pas ce froid calcul d’économiste, qui démontre que chaque année la République tchèque perd 16 milliards de couronnes, du fait d’un système d’éducation pourvoyeur de milliers de chômeurs. De ce point de vue, investir des milliards de couronnes dans l’amélioration du système éducatif semble un choix économique judicieux, car il promet un net retour sur investissement.”
Cest triste mais je pense que c'est le système le moins mauvais pour les Tchèques. On ne peut pas amener une population au QI moyen de 70 à s'intégrer dans la vie économique d'un pays dont le QI moyen est de 100. L'écart est trop grand, et comme pour les milliards investis depuis 30 ans dans les écoles des banlieues françaises ou les écoles noires aux USA, le retour sur investissement sera nul.

Il semblerait néanmoins qu'il soient doués en musique, autant chercher des futurs talents de musique classique dans cette population plutôt que d'essayer d'en faire tous des chercheurs en physique nucléaire. Tout le monde y gagnerait bien plus.

Addentum 1 : Une autre publication scientifique qui a identifié que les Tchèques avaient un QI plus élevé que les Roms. Néanmoins je n'ai pas accès à tout le document mais il semblerait que l'auteur place le QI des roms à 80 selon différents message qui parlaient de cette étude.

Addentum 2 : L'article original sur PressEurop est beaucoup plus politiquement neutre bien que toujours orienté (Roms victimes de racisme).

La République tchèque compte quatre fois plus d’enfants fréquentant des écoles spécialisées que l’Autriche, et cent fois plus que la Suède. Le pourcentage de Roms tchèques "attardés mentaux" dépasse de dix fois le taux normal. A cela, deux explications possibles : soit les Roms tchèques sont moins intelligents que ceux des autres pays, soit notre société est raciste et les enferme systématiquement, dès l’enfance, dans un statut de seconde zone.

Depuis plus de trente ans, le psychologue Petr Klíma travaille dans un cabinet de consultation psychologique pour enfants dont il est aujourd’hui le directeur. Ce sont des cabinets comme le sien qui recommandent le placement des enfants dans des écoles dites "spéciales". Faisant part de son expérience, il affirme : "les enfants roms échouent massivement aux tests. Je ne l’invente pas, c’est un fait, 80% d’entre eux sont à la limite du retard mental". Selon Klíma, les familles roms devraient être reconnaissantes de l’existence des écoles spécialisées, car c’est grâce à elle que leurs enfants peuvent acquérir les bases de l’alphabétisation.

Dans toute la République tchèque, des dizaines de cabinets dispensent les mêmes conseils que Klíma. "Je pense vraiment que dans leur grande majorité mes collègues font ces recommandations en toute bonne foi", estime Jana Zapletalová, psychologue et directrice de l’Institut de consultation psychologique. "Nous devons changer cela. Mais ce ne sera pas facile."

Addentum 3 : La situation des Roms en Roumanie est la même selon le Guardian.

Distance génétique entre races humaines et chimpanzé.

La différence génétique moyenne entre un homme moderne et un chimpanzé n'est que de 2%. Seul 2% du patrimoine génétique diffère entre chimapnzés et hommes. Un chiffre relativement faible, pourtant nous pouvons tous nous rendre compte de l'immense différence dans tout les domaines qu'il y a entre un homme moderne et un chimpanzé. Il ne viendrait à personne de dire, que les différences entre homme et chimapanzé sont sociales ou n'ont pas de sens.




Cliquez pour zoomer.

Entre un européen et un africain elle est de 0.1 %, et entre un asiatique et un européen d'environ 0.05%. Des chiffres relativement faible donc, mais néanmoins significatif. Il nous faut bien des gènes communs car nous avons tous deux yeux, deux bras, deux jambes, un coeur, un foie, etc...

Mais cette différence génétique est énorme lorsqu'on la compare à la différence entre homme moderne et chimpanzé. Nous ne sommes que 20 fois plus proche d'un Africain que d'un Chimpanzé. La différence européen/africain est équivalente à 5% de la différence homme moderne/chimpanzé. Autrement dit, nous ne sommes pas si proches que ca génétiquement parlant.

Si on compare maintenant Homo Erectus et l'homme moderne nous voyons que la différence Homo Erectus/Homme moderne est d'environ 0.7%, soit seulement 7 fois plus importante que la différence Africain/Européen. Pourtant il ne viendrait à personne l'idée de dire que Homo Erectus est totalement semblable à l'Homme moderne. C'est même plutôt le contraire. On reconnait aujourd'hui qu'Homo Erectus est très différent de l'homme moderne, et qu'il était bien moins intelligent que celui ci. Hors on essaie encore de nous faire croire que les africains sont en tout point identique aux européens. Ce qui n'est pas le cas, la différence génétique européen/africain représente environ 14 % de la différence homme moderne / homo erectus. Cette différence est donc bien importante.

La différence entre noirs et blancs, génétiquement parlant, peut donc paraitre relativement faible, mais si on regarde la distance génétique entre homme et singe, celle ci peut aussi paraître relativement faible et on se rend compte que la distance génétique entre blanc et noir n'est pas si faible que cela tout compte fait, qu'elle existe réellement et que cette différence peut entraîner des différences énormes entre noirs et blancs.(Il n'y a qu'à voir la différence d'aspect physique d'une femme japonaise et d'une homme congolais bien que leur différence génétique n'est que de 0.1% ).

Source : Wikipedia : Human Evolutionary Genetics
Schwartz and Vissing 2002

The Economist : le patrimoine génétique de certains leur donnerait un avantage comparatif

Je n'avais pas traduit la fin de l'article de The Economist, à propos de la crise de conscience dans la génétique humaine. Néanmoins, la fin de l'article méritait vraiment une traduction. Voilà qui est reparé:

If the shift from GWAS to sequencing studies finds evidence of such politically awkward and morally perplexing facts, we can expect the usual range of ideological reactions, including nationalistic retro-racism from conservatives and outraged denial from blank-slate liberals. The few who really understand the genetics will gain a more enlightened, live-and-let-live recognition of the biodiversity within our extraordinary species—including a clearer view of likely comparative advantages between the world’s different economies.
 Si le passage de l'étude du Génome global au séquencement fait apparaître des preuves de faits politiquement incorrect et moralement déconcertant, on peut s'attendre à avoir les habituelles réactions idéologiques, du rétro racisme nationaliste des conservateurs au déni outrageux de la gauche. Les rares qui comprennent réellement la génétique gagneront une vue plus claire et une connaissance désintéressée de l'extraordinaire biodiversité au sein de notre espèce et notamment une vue plus claire des probables avantages comparatifs entre les différentes économies.

lundi 7 décembre 2009

Répartition raciale de la criminalité à New York

Les statistiques raciales des crimes aux USA sont très connus, et sont disponible publiquement à la différence de la France. Cependant elles ont tendance à compter les mexicains comme "blancs". Bien que métis blancs-indiens, les mexicains ne sont pas vraiment blancs et ne se comportent pas comme les blancs américains. Leur QI est généralement évalué à 90.


La police de New York fournit néanmoins des statistiques en classant les hispaniques à part.

Of the 244 murders between Jan. 1 and June 30 this year, 64.8% of the victims were black, records showed. Hispanics accounted for 23.4% of the victims, whites 7.4% and Asians 4.5%.


Among murder arrests, blacks accounted for 64.9%, Hispanics 27.2%, whites 7.3% and Asians less than 1%.

The racial tallies bear little resemblance to the ethnic makeup of New York City: 34.8% white, 27.6% Hispanic and 23.7% black, 2006 Census data shows.
Les noirs qui représentes 24 % de la population, font 65% des meurtriers New Yorkais, et 65% des victimes des meurtres.
Les hispaniques forment eux 28% de la population, et font 27% des meurtriers et 23% des victimes de meurtres.
Les blancs sont 35% de la population, comettent 7% des meurtres et font 7 % des victimes.
Les asiatiques qui font 10 % de la population comettent 1% des meurtres et font 5% des victimes.


Toujours le même classement : les noirs se comportent le plus mal, suivis des hispaniques, puis des blancs et enfin les asiatiques qui sont extrêmement sous représentés parmi les meurtriers.

Néanmoins un petit signe d'égalité réelle dans ces statistiques. Chaque race, exceptés les asiatiques, souffrent des meurtres proportionnellement à leur taux de meurtiers.

Un nouveau blog racialiste francophone : Chute finale

Je tenais simplement à signaler un nouveau blog francophone qui se veut racialiste. Chute finale, voit déjà la fin de l'occident à arriver et se veut un témoin de cette lente agonie de la fin d'une race. Il devrait  parler aussi beaucoup d'économie et de génétique.

L'article de The Economist aura peut être décrisper beaucoup de monde sur ce sujet. En montrant que les inégalités raciales sont bien un fait avéré que seuls nos médias gauchistes ainsi que notre pseudo élite décadente
continu de nier ou de faire simplement de ne pas voir.

Comment fait on dire ce qu'on veut aux sondages.


Ripostesita a détecté une incohérence sur le sondage sur les Minarets et Mosquées de l'IFOP. Ou comment on manipule les chiffres pour leur faire dire ce que l'on a envie qu'ils disent en utilisant tantôt les proportions par rapport à toutes les réponses ou seulement par rapport aux opinions exprimés.

Tout les détails ici.

dimanche 6 décembre 2009

A propos du ClimateGate

Il y a 2 semaines, j'avais parlé du ClimateGate, tout en faisant le pari que les médias français allait faire passer cela sous silence. Ca n'a pas loupé. Et pourtant les développements de cette affaire sont conséquents. Un scientifique réchauffiste a été contraint à la démission et des enquêtes parlementaires sont en cours.

Je n'ai pas trop le temps de traiter du sujet, surtout qu'il ne concerne qu'indirectement mon blog. Néanmoins vous pouvez suivre les déroulement sur les sites suivants:

- Le blog de Franck Boizard.

- Objectif Liberté

-SkyFal : Changement climatique

Proportion de non européens dans les prisons françaises (3/3)

Un classique du Washington Post et datant d'Avril 2008. Le titre est très clair : " En France, les prisons remplies par des musulmans". On peut vraisemblablement penser que ces musulmans sont très majoritairement non européens, et sont soit maghrébins, soient Turcs ou soit Noirs et donc non blancs.


As a matter of policy, the French government does not collect data on race, religion or ethnicity on its citizens in any capacity, making it difficult to obtain precise figures on the makeup of prison populations. But demographers, sociologists and Muslim leaders have compiled generally accepted estimates showing Muslim inmate populations nationwide averaging between 60 and 70 percent.

La proportion musulmane dans les prisons françaises est évaluée par des démographes et sociologues à entre 60% et 70% de la population totale des prisons. Les musulmans représenteraient en France entre 3 et 10 % de la population totale. Les blancs doivent représenter 80% de la population française et ne feraient que 30 % des prisoniers. Un musulman a donc, 70/10 *  80/30 = 18 fois plus de chance d'être criminels qu'un non-musulman.

In Britain, 11 percent of prisoners are Muslim in contrast to about 3 percent of all inhabitants, according to the Justice Ministry. Research by the Open Society Institute, an advocacy organization, shows that in the Netherlands 20 percent of adult prisoners and 26 percent of all juvenile offenders are Muslim; the country is about 5.5 percent Muslim. In Belgium, Muslims from Morocco and Turkey make up at least 16 percent of the prison population, compared with 2 percent of the general populace, the research found.
Ceci est aussi valable pour les autres pays européens, les musulmans commettent systématiquement plus de crimes que les non musulmans. Les excuses du passé colonial ou autre, ne sont vraiment que du pipo car même des pays n'ayant pas de passé coloniale avec des pays musulmans sont concernés.

Voir les autres sujets de la même série:
Proportion de non européens dans les prison françaises (1/3)
Proportion de non européens dans les prison françaises (2/3)

Proportion de non européens dans les prisons françaises (2/3)

Un nouvel article de L'Express cette fois ci et qui date de 2006, et qui traite toujours du même sujet. Crimanlité et origines ethniques. L'article a été trouvé via Fdesouche. Quelques extraits commentés.

Cependant, les policiers de terrain le constatent depuis des années. Et, aujourd'hui, ils s'inquiètent notamment de l'agressivité de jeunes Blacks, en échec scolaire, coupés de tous repères familiaux. «Les Noirs que nous interpellons se manifestent par une violence instantanée, constate un commissaire en poste dans une banlieue sensible. Ils sont fréquemment impliqués dans des vols à l'arraché ou des vols à la portière. Tandis que les Maghrébins, par exemple, sont plus structurés, autour des réseaux de drogue
Les noirs hyper violents et vivant de petite criminalité. Les maghrébins plus fins, plus structurés, moins violents et mieux organisés. Là encore j'en avais parlé dès le tout début de ce blog quand le Monde s'était rendu compte que les noirs délinquants se comportaient en véritables barbares. Tout ceci confirme encore une fois les thèses racialistes. Les noirs sont en moyenne peu intelligents et donc extrêmement violents, et c'est une violence qu'il ne maitrisent pas. Ils perdent le contrôle d'eux même. Les maghrébins en moyenne sont plus intelligents que les noirs, bien que moins que les blancs, et réussissent à s'organiser.

A la maison d'arrêt de la Santé, à Paris, qui compte plus de 100 nationalités, les ethnies sont réparties selon les bâtiments: Européens au bloc A, Africains au B, Maghrébins au C, etc. Un regroupement qui se fait, souvent, à la demande du détenu lui-même.
Là, j'ai appris quelque chose, la ségrégation est en vigueur dans les prisons françaises. C'est plutôt une bonne nouvelle pour les prisonniers blancs, et montre que parfois l'administration française peut faire preuve de bon sens.

En examinant les condamnations intervenues de 1985 à 2000 dans l'Isère, il apparaît que 94% des jeunes jugés sont de nationalité française, mais 60% sont d'origine étrangère ou étrangers.» De même, ils sont plus souvent impliqués dans des «faits graves».

Selon les études de Roché, l'origine sociale n'explique pas tout. «Certes, 80% des jeunes délinquants d'origine maghrébine ont des parents ouvriers ou employés, souligne-t-il. Mais, à niveau socio-économique équivalent, les enfants d'immigrés sont plus délinquants que les autres. L'échec scolaire et un rapport difficile à l'autorité représentent des facteurs déterminants.»
Encore une fois l'argument fallacieux qui consiste à dire que les non-européens sont plus délinquants que les blancs car plus pauvres est mis à mal. Même en augmentant leur niveau de vie, en rénovant leur quartier, et en injectant des milliards dans leur formation, ces gens resteront toujours plus violents, pauvres, et criminels que les blancs. Encore une fois les thèses racialistes expliquent tout.

Encore une fois, certains sociologues expliquent cette sur-représentation des non-blancs, par les discriminations dont ils seraient victimes. Argument complètement faux, et ils semblerait même qu'au contraire, depuis la fin de la ségrégation aux USA, et donc la fin de la discrimination dont les noirs étaient victimes, la criminalité des noirs a augmenté ainsi que sa pauvreté.On aura beau les discriminer "positivement", leur faire croire qu'ils sont les meilleurs et les plus beaux, il n'en resteront pas moins autant criminels si ce n'est plus.

Voir les autres sujets de la série sur la criminalité extra française:
Proportion de non européens dans les prison françaises (1/3)
Proportion de non européens dans les prison françaises (3/3)

Proportion de non européens dans les prisons françaises (1/3)

Extraits de différents articles traitant de la part de non blancs dans les prisons et dans la délinquance française. Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à les proposer en commentaires.

Extrait du Point, Juin 2004 :

Le sujet est l’un des tabous les plus forts de la République : 60 à 70 % des délinquants sont issus de l’immigration. C’est ce que révèlent les synthèses de la police nationale
Autre décor. Un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur rentre à son domicile avec une liasse de rapports sous le bras. Son épouse, qui ne connaît rien à la police, a la curiosité de jeter un oeil sur les documents. Réaction offusquée de madame : « Mais vous n’arrêtez que les étrangers ! » Lui est obligé de se justifier, de répondre : « Mais non, ma chérie, nous ne faisons pas de tri en fonction des origines. »
Le Point a pu consulter ces notes, dans lesquelles il apparaît que plus de la moitié, voire 60 ou 70%, des suspects répertoriés ont des noms à consonance étrangère. Cet élément est délicat à manipuler. En aucun cas l’on ne saurait déduire avec certitude une origine d’un patronyme. Il ne s’agit pas non plus de tirer des conclusions absurdes sur un caractère « culturel » de la criminalité. Mais écarter ces constatations d’un revers de manche est une grave erreur qui occulte l’échec de l’intégration.

« La vérité est révolutionnaire », disait Lénine. L’on ne saurait résorber que les problèmes que l’on connaît. Une analyse de la « surreprésentation » des Français d’origine étrangère dans la commission d’infractions est d’autant plus éclairante que l’explication avancée en règle générale est erronée. On a coutume de considérer que la corrélation se fait seulement entre la pauvreté et la délinquance. Le propos ne suffit pas à rendre compte de la réalité (voir interview de Sebastian Roché).
J'avais déjà parlé de cette affirmation erronée ici. Ce n'est pas la pauvreté qui entraîne la criminalité. Les blancs pauvres sont certes plus criminels que les blancs riches, mais les blancs pauvres le sont moins que les noirs riches aux USA tout comme les blancs pauvres sont meilleures à l'école que les noirs riches.
Direction centrale des RG, relevait que 85 % de leurs auteurs sont d’origine maghrébine et qu’ils agissent en raison d’une sorte de « paranoïa » vis-à-vis de la société française. « J’ai vu une liste de 3 000 auteurs de violences urbaines établie par les RG parisiens, et il n’y avait que 59 noms "gaulois" », relate le criminologue Xavier Raufer. Qui ajoute : « Étant donné qu’il ne s’agit que de garçons, c’est bien la preuve que ce n’est pas un problème racial. »
 Le dernier argument de Xavier Raufer est l'un des plus fallacieux jamais émis. Il est tellement grotesque et idiot qu'il n'a pas besoin d'être déconstruit.

L'article est globalement à lire, et confirme très largement toutes les théories racialistes.

Voir les autres sujets de la série sur la criminalité extra française:
Proportion de non européens dans les prison françaises (2/3)
Proportion de non européens dans les prison françaises (3/3)

samedi 5 décembre 2009

L'Afrique était mieux pendant la période coloniale selon le frère de l'ex-présdient Sud Africain

Selon la BBC, le frère de l'ex président Sud Africains Thabo Mbeki a déclaré, que l'Africain moyen était dans une meilleure situation durant la période coloniale que maintenant. Il a accusé les élites africaines de voler de l'argent et de l'envoyer à l'étranger alors que les blancs plantaient des champs construisaient des routes et des villes.

Alors que durant les dernières années les Chinois ont sortis 400 millions de personnes de la pauvreté, le Nigéria a généré 71 Millions de pauvres. Les africains sont en outre plus pauvre maintenant qu'à la fin de la colonisation. Tout en ajoutant que l'Afrique était le seul continent qui avait vu sa pauvreté augmenter durant les 20 dernières années. Il est aussi pessimiste pour l'avenir de l'Afrique et notamment de l'Afrique du Sud, ex-îlot de prospérité.


Cet homme ne nous apprend rien de bien nouveau, mais il a le mérite d'être noir, et donc de pouvoir dire la vérité, même si celle ci est impolitiquement correcte.

Voir également:


- Nouvelles d'Afrique
-Accomplissements des blancs en Afrique du Sud
-Évolution de la situation en Afrique du Sud, Zimbabwe depuis le départ des blancs

lundi 30 novembre 2009

Distance génétique entres groupes humains


Cliquez pour agrandir

Cet arbre indique la distance génétique entre groupes humains. Plus la branche commune est longue, plus la proximité génétique est importante. Les données sont notées sur le tableau croisé en bas. Plus le chiffre est grand, plus  la différence génétique est importante.

De cet arbe on peut voir que :
-L'espèce humaine est d'abord divisée en deux. D'un côté ceux qui sont restés en Afrique, de l'autre ceux qui ont rejoint l'Eurasie.
-Parmis les eurasiens, nouveaux sous groupes, entre ceux qui sont en Asie du Sud Est et l'Océanie, et ceux qui sont restés au Nord.
-Et enfin parmi sont restés au Nord on a  les "Asiatiques" (amérindiens, Chinois, Japonais, Esquimaux) et les caucasiens.

-Et enfin les caucasiens peuvent au même être divisé en deux groupe, les caucasiens européens (blancs) et non européens (Arabes, Indiens).

Les races les plus proches des européens génétiquements parlant sont dans l'ordre :
-Caucasiens Non Européens (Arabes, Indiens).
-Esquimaux
-Asiatique du Nord Est (Japonais, Chinois, Coréens....)
-Amérindien
-Asiatique du Sud Est
-Polynésiens.
-Nouveaux Guinées et Aborigènes d'Australie.
-Noirs d'Afrique.

Curieusement nous sommes donc plus proches génétiquement des aborigènes d'Australie que des Noirs Africains.
La plus grosse différence se trouve entre les Africains Noirs et les polynésiens. La plus faible entre les blancs non européens et les blancs européens.
Les arabes sont plus proches des polynésiens, ou Chinois que des Africains Noirs.

Source  : Wikipédia et travaux de Luigi Luca Cavalli Sforza 

The Economist : Une crise dangereuse dans la génétique Humaine

Un article qui confirme largement ce que j'écris depuis le début de ce blog. Mais maintenant c'est dans un journal des plus sérieux et renommé : The Economist.

L'article est visible en entier ici. J'en traduit néanmoins les éléments les plus importants.

Human geneticists have reached a private crisis of conscience, and it will become public knowledge in 2010. The crisis has depressing health implications and alarming political ones. In a nutshell: the new genetics will reveal much less than hoped about how to cure disease, and much more than feared about human evolution and inequality, including genetic differences between classes, ethnicities and races.
 La génétique humaine est confrontée à un cas de conscience qui deviendra publique en 2010. Ce malaise a des conséquences décourageantes en matière de santé et dangereuses dans le domaine politique. Pour résumer, la nouvelle génétique va révéler beaucoup moins qu'esperait en matière de soin des maladies. Mais elle révélera, beaucoup plus que craint dans le domaine de l'évolution humaine et des inégalités, notamment en matière de différences entre les classes, les ethnies et les races.
 

The trouble is, the resequencing data will reveal much more about human evolutionary history and ethnic differences than they will about disease genes. Once enough DNA is analysed around the world, science will have a panoramic view of human genetic variation across races, ethnicities and regions. We will start reconstructing a detailed family tree that links all living humans, discovering many surprises about mis-attributed paternity and covert mating between classes, castes, regions and ethnicities.

Le problème du [re]séquencage de données est qu'il révèlera bien plus à propos de l'évolution de l'être humain et des différences ethniques qu'à propos des gènes des maladies héritables. Une fois l'ADN analysé à travers le monde, la science aura une vue panoramique des variations génétiques entre les races, les ethnies et les régions. On commencera alors à reconstruire un arbre généalogique détaillé qui lie tout les être humains, tout en découvrant des nombreuses surprises à propos des paternité mal attribuée et des liens cachés entre classes, castes, régions et ethnies.

We will also identify the many genes that create physical and mental differences across populations, and we will be able to estimate when those genes arose. Some of those differences probably occurred very recently, within recorded history. Gregory Cochran and Henry Harpending argued in “The 10,000 Year Explosion” that some human groups experienced a vastly accelerated rate of evolutionary change within the past few thousand years, benefiting from the new genetic diversity created within far larger populations, and in response to the new survival, social and reproductive challenges of agriculture, cities, divisions of labour and social classes. Others did not experience these changes until the past few hundred years when they were subject to contact, colonisation and, all too often, extermination.
On identifiera aussi les nombreux gènes qui créent les différences physiques et mentales à travers les populations, et on sera capable de déterminer quand ce gène est né. Certaines de ces différences sont probablement apparus très récément dans l'Histoire. Grégory Cochran et Henry Harpending ont montré dans "L'explosion d'il y a 10 000 ans", que certains groupes humains ont vu l'accélération de l'évolution des changements durant les derniers millénaires, bénéficiant ainsi de la nouvelle diversité génétique créée précdemment dans des populations bien plus larges en réponse aux nouveaux défis dans le domaine de la survie, de la reproduction ainsi que dans le domaine social. Ces nouveaux défis ayant été introduit par l'agriculture, les villes, la division du travail, et les classes sociales. D'autres groupes humains n'ont pas subit  cette évolution dans le passé et ne le connaissent que depuis quelques centaines d'années lorsqu'ils ont été en contact avec la colonisation, et trop souvent, l'extermination.

Addentum (8 décembre 2009) : la fin de l'article:

If the shift from GWAS to sequencing studies finds evidence of such politically awkward and morally perplexing facts, we can expect the usual range of ideological reactions, including nationalistic retro-racism from conservatives and outraged denial from blank-slate liberals. The few who really understand the genetics will gain a more enlightened, live-and-let-live recognition of the biodiversity within our extraordinary species—including a clearer view of likely comparative advantages between the world’s different economies.
 Si le passage de l'étude du Génome global au séquencement fait apparaître des preuves de faits politiquement incorrect et moralement déconcertant, on peut s'attendre à avoir les habituelles réactions idéologiques, du rétro racisme nationaliste des conservateurs au déni outrageux de la gauche. Les rares qui comprennent réellement la génétique gagneront une vue plus claire et une connaissance désintéressée de l'extraordinaire biodiversité au sein de notre espèce et notamment une vue plus claire des probables avantages comparatifs entre les différentes économies.



Pour résumer ce que l'article montre (pas forcément seulement dans les passages traduits) :
- les différences génétiques entre races, ethnies et classes existent bien et sont énormes.
- ces différences entraînent des capacités cognitives et physique totalement différentes.
- certains peuples "sont en avance" dans leur évolution par rapport aux autres.  (Vu la référence à la colonisation, on suppose que les eurasiens sont en avance, et les noirs en retard).
- ces différences génétiques ont créé un avantage comparatif économique pour certaines races.

Peut être que les milieux économiques commencent à se rendre compte que le Monde ne sera plus totalement semblable lorsque les populations européennes auront disparus et auront été remplacées par des africains. Mieux vaut un ouvrier européen revendicatif à 1000 € par mois mais doté d'un QI de 100 et ne coutant pas cher à la société en terme de police, éducation, que 100 ouvriers africains à 10 € par mois à 70 de QI.

http://www.economist.com/node/14742737

Voir également:
- Distance génétiques entre races humaines
-Race, Evolution et Comportement, la Théorie du Docteur Rushton.
-Le milieu social explique t'il vraiment la plus faible intelligence des noirs ?
-Adoption transraciale et QI.

vendredi 27 novembre 2009

L'ingénu dans la France du XXIéme siècle.





Ingénu:
Ca signifie quoi ce mot qu'on voit partout " Diversité " ?
Citoyen :
C'est quand différentes races cohabitent au même endroit, et on doit apprendre à vivre ensemble.
Ingénu :
Ah d'accord, c'est si dur de vivres avec d'autres races que vous devez apprendre à vivre avec ? Il y a des différences entres toutes ces races ?
Citoyen :
Non. Bien sûr qu'il n'y a aucune différences entre les races.
Ingénu:
Mais je vois quand même que la couleur de la peau, la forme des cheveux, du nez, des lèvres, la taille est différente ?
Citoyen:
Ca c'est à l'extérieur, à l'intérieur on est tous semblable.
Ingénu:
Ah donc, ca ne devrait pas poser plus de problèmes pour un noir "français", et un "blanc" français, pour vivre ensemble, que pour un blond aux yeux bleus de vivre avec un brun aux yeux marrons ?
Citoyen:
Si parcequ'il y a le racisme, concrètement, c'est le blanc qui ne veut pas vivre avec le noir.
Ingénu:
Le blanc est bête alors, s'il n'y a pas de différences pourquoi lui en crée une ?
Citoyen:
Tu sais la colonisation, les clichés racistes, Banania, Zemmour et tout, ca pèse sur le cerveau des blancs.
Ingénu:
Et le noir, lui il veut vivre avec les blancs ou pas ?
Citoyen:
Oui, oui le noir n'est pas raciste, en général c'est le blanc qui fuit le noir. Rarement l'inverse.
Ingénu:
Et en Afrique du Sud et du Zimbabwe, pourquoi les noirs ont tué et chassé des blancs s'ils ne sont pas racistes ?
Citoyen:
Ah la, c'est pas pareil. Les blancs étaient souvent riches et ne voulaient rien partager avec les noirs. Donc les noirs en ont eu assez et se sont rebellés.
Ingénu:
D'accord, et maintenant les noirs sont riches et ont des fermes comme les blancs au Zimbabwe ?
Citoyen:
euh....Non, les noirs sont plus pauvres qu'avant et il n'y a pratiquement plus de production agricole au Zimbabwe.
Ingénu:
Pourquoi les noirs n'ont il pas réussi à faire la même chose que les blancs s'il n'y a pas de différences entres les races ?
Citoyen:
Euh... c'est compliqué. L'inexpérience du gouvernement, le manque de chance..... c'est compliqué. Et puis il y a aussi que les blancs n'ont pas aidé.
Ingénu:
Ah les blancs se doivent d'aider les noirs ?
Citoyen:
Pas forcément, mais ils ne doivent pas nuire au pays Africains, par exemple avec la FranceAfrique.
Ingénu:
D'accord, mais je remarque que les blancs contrôlent bien plus les noirs que l'inverse en Afrique. Pourquoi le destin des noirs dépends il autant de ce que les blancs font avec eux ? Pourquoi ne prennent ils pas leur destin en main comme les blancs ?
Citoyen :
La encore c'est compliqué. Mais beaucoup de blancs pensent qu'ils sont plus intelligents que les noirs, alors les noirs le ressentent, et ca ne leur donne pas confiance en eux.
Ingénu:
Et il y a des noirs qui pensent qu'ils sont plus intelligents que les blancs ?
Citoyen :
Oui certains pensent même que les egyptiens étaient noirs, et que les blancs leur ont volé toute leur technologie.
Ingénu:
Ah, et aujourd'hui les noirs dans le monde inventent beaucoup de technologies ?
Citoyen :
Non car ils sont confrontés au racisme des blancs.
Ingénu:
Et en Afrique, là ou il n'y a pas de blancs, leur conditions doit être certainement aussi bonne que pour les blancs en Europe ?
Citoyen:
Euh, non encore moins bonne qu'en Europe...
Ingénu:
Un noir au milieu de blancs racistes s'en sort donc mieux qu'au milieu d'autres noirs ?
Citoyen :
....Oui, mais encore une fois c'est compliqué.
Ingénu:
Je vois quand même qu'il y a de grosses différences entre les races alors. Certains sont racistes, d'autres jaloux, d'autres riches, d'autres pauvres. Et la discrimination positive c'est quoi ?
Citoyen :
Ca consiste à abaisser le notes requises pour entrer dans une université pour certaines groupes comme les noirs par exemple.
Ingénu:Ah bon, les blancs permettent aux noirs d'entrer plus facilement dans leurs universités ? Et pourquoi ont il besoin d'abaisseur le niveau pour certains groupes. Ces groupes sont moins intelligents ?
Citoyen :
Chuuut malheureux, c'est interdit de dire ça.
Ingénu:
Il est interdit de dire cela en Europe ? Comment les blancs peuvent ils donc penser qu'ils sont plus intelligents que les noirs si personne ne le dit ? Ils s'en rendent compte par eux même ?
Citoyen :
Je sais pas c'est compliqué. Mais c'est vrai que les noirs comettent plus de crimes par exemple. Mais c'est parcequ'ils vivent dans un milieu plus pauvre.
Ingénu:
Et pourquoi donc vivent il dans un milieu plus pauvres s'ils sont comme les blancs ? Pourquoi ne sont il pas aussi riches que les blancs ?
Citoyen:
Discrimination, racisme...
Ingénu:
C'est vraiment difficile à suivre toute cette histoire alors. Et pour les Asiatiques, c'est pareil ils sont pauvres et violents ?
Citoyen:
Non ils réussisent plutôt mieux que les blancs en Europe ?
Ingénu:
Ah, et comme le racisme explique tout, il y aurait un racisme positif de la part des blancs en faveur des jaunes ?
Citoyen:
Non, plus, mais ils sont plus travailleurs et sérieux.
Ingénu:
Ah, eux sont différents des noirs et des blancs alors ?
Citoyen:
Non, mais là j'ai le droit de le dire, car c'est positif pour les jaunes, et ca montre que les blancs ne sont pas supérieurs aux autres.
Ingénu:
D'accord, et par contre le fait qu'aucun blanc ne soit passé sous la barre des 10s aux 100 mètres, j'ai le droit de le dire ?
Citoyen:
Oui, oui, surtout que ca montre que les noirs ont des qualités. La Science a même montré que c'était génétique.
Ingénu:
Et les blancs qui gagnent 95 % des prix Nobel c'est génétique ou pas ?
Citoyen:
Certainement pas. Quand les blancs sont forts dans un domaine, c'est qu'ils discriminent les autres. Et quand les noirs sont bons dans un domaine, c'est simplement parce qu'ils sont les meilleurs.
Ingénu:
D'accord. Les blancs sont quand même assez malins pour arriver à "discriminer" tout les noirs où qu'ils soient.
Citoyen:
oui, mais on les vaincra avec le métissage ?
Ingénu:
Ca consiste en quoi ?
Citoyen:
A forcer les blancs à se marier avec les noirs, afin qu'il n'y ait plus de blancs.
Ingénu:
Et ca résoudra les problèmes ?
Citoyen:
Oui, une fois que les blancs auront disparu, il n'y aura plus de racisme, et les noirs pourront réussir ?
Ingénu:
J'ai vu qu'en Amérique, plus un noir est clair, mieux c'est pour ce noir, ca ne supprimera pas vraiment le racisme alors ?
Citoyen:
oui, mais ca amoindrira les différences entre les races.
Ingénu:
Il y en a maintenant ?
Citoyen:
Seulement des différences virtuellement crées par l'homme blanc.
Ingénu:
Et si les blancs disparaissent, il y aura toujours du monde pour faire avancer la Science ? Selon Murray, ils ont quand même fait 97 % des découvertes scientifiques et techniques.
Citoyen:
Peut être que la Science ira moins loin, peut être régressera t'elle, mais au moins il n'y aura plus d'inégalités.
Ingénu:
Et c'est cela qui compte aujourd'hui, faire disparaitre les inégalités, et non pas faire avancer la Science ?
Citoyen:
Oui, n'oublie pas que la devise française est "Liberté, Egalité, Fraternité", et même si c'était en droit à l'origine, ca doit le devenir dans les faits.
Ingénu:
Et les gens seront il plus heureux ?
Citoyen:
Je ne sais pas. Mais le racisme aura disparu, quand les blancs auront disparut et c'est ce qui compte le plus aujourd'hui.
Ingénu: Et les chinois ?

Les 10 dernières miss Afrique du Sud

Les 10 dernières Miss Afrique du Sud pour rebondir sur le fait que Geneviève de Fontenay veut une Miss maghrébine. Miss France est une magnifique machine, à promouvoir les non blancs et le métissage même si leur physique ne correspond pas à l'idéal masculin. Apparemment en Afrique du Sud, il ne s'embarrassent pas de ce genre de soucis et cherchent plutôt la perfection physique.

A noter que sur les 10 dernières années, il y a eu autant, de blondes élues en Afrique du Sud qu'en France, comme quoi la France s'africanise.

Petit rappel sur la compoisition raciale de l'Afrique du Sud:
8-9 % de blancs, 10 % des métisses (20% blancs, 80% noirs), 3 % d'indiens et 79% de noirs.
NB:  les femmes noires à l'état naturel ont les cheveux crépus et très loin d'être lisse.

2008

2007

2006


2005

2004
 
2003
 
2002

2001
 
2000


 

1999



mercredi 25 novembre 2009

Agression noctilien vs "Sale Arabe"

Cliquez pour voir en grand format.



Cliquez pour voir en grand format.

Liens :

L'affaire du Noctilien.

L'affaire "Sale Arabe"

Petite mise au point sur les différences d'intelligence Blanc/Noir


Une petite mise au point, pour ne pas me faire dire, ce que je n'ai pas dit.

La courbe ci dessus, est une répartition de la population américaine selon son QI et sa race. Sur l'axe horizontal, se trouve le QI. Les deux gaussiennes illustrées ici sont des fonctions de masse. Plus la hauteur de la courbe est importante, plus la population à une intelligence donnée est élevée.

Par exemple pour la population noire, illustrée par la courbe noire, le maximum de population est atteint aux alentours de 85 de QI. Cela signfie deux choses:
-La moyenne du QI de la population noire est de 85.
-Il y a plus de chances de trouver un noir américain avec une intelligence de 85, qu'un noir avec une intelligence de 70 ou 100.

La même chose peut appliquée pour les blancs en remplacant 85 par 100 pour la courbe grise

Néanmoins cela ne veut pas dire, qu'un Noir est moins intelligent qu'un Blanc. En probabilité, l'énoncé précédent est faux. Mais seulement si on prend deux groupes. Un de noirs et l'autre de blancs, plus la taille de ces groupes sera élevée, plus il y aura de probabilités pour que le groupe de blancs ait une intelligence moyenne plus élevée que le groupe de noirs.


Retour à la courbe:
NB : Une chose d'abord, la surface (l'intégrale) des deux courbes n'est pas la même, car il y a environ 6 fois plus de blancs aux USA que de noirs.

Au trait rouge : Nous sommes dans les QI très faible (c'est le QI moyen en Afrique Subsaharienne). On constate, qu'il y a plus de noirs, dans cette zone là, malgré le fait que les blancs soient 6 fois plus nombreux. La majorité des "idiots" aux USA est donc noir, malgré qu'il soit une minorité. Cela explique le fait, que les noirs forment une très large partie des criminels américains (environ 50%) et que plus de 24% de leur population est sous le seuil de pauvreté.

Au trait bleue, nous sommes au QI moyen : 100 QI. 13% des noirs américains atteignent ce niveau, contre plus de 50 % des blancs américains.
Les blancs étant 6 fois plus nombreux que les noirs on a donc un ratio blanc/noir au dessus de 100 tels :
0.5 / 0.13 * 6 = 3,84 * 6 =  23.
Il y a donc 23 fois plus de blancs au dessus de 100 de QI aux USA que de noirs. Il est donc normal que ceux ci soient faiblement représentés dans les Universités ou les filières ou métiers un peu sélective. Mais il y a quand même néanmoins des noirs, qui peuvent atteindre un niveau d'intelligence élevé, bien qu'ils soit peu nombreux.

Au trait Jaune, nous sommes dans les niveaux de QI très élévés: plus de 130. Environ 2% des blancs (1 blanc sur 50) dépassent ce niveau, et 0,25 % des noirs (soit 1 noir sur 400). Le Ratio est donc de :
2 / 0.25 * 6 = 8 * 6 = 48.
On a donc 48 blancs qui ont un QI supérieure à 130 pour 1 noir. L'écart se creuse encore par rapport à précédemment.

Et lorsqu'on regarde vers le très haut QI, plus de 145, on constate que 0,25% des blancs (1 sur 400) dépassent ce score mais seulement 0.009 % des noirs (1 sur 11 000). Le Ratio est donc de :
0.25 / 0.009 = 27.5 * 6 = 165.
165 blancs très supérieurement intelligents pour seulement 1 noir supérieurement intelligent aux USA.

Et l'écart augmente lorsque le QI augmente. Plus l'intelligence est élevée plus la différence entre nombre de blancs et de noirs est élévée. Ceci peut être une explication valable à l'absence de prix nobel scientifique noir par exemple. Cela finira bien par arrivé (même si on fait abstraction de la discrimination positive), mais restera marginal.

En conclusion : Oui bien sûr il existe des noirs très intelligent, et des blancs très bêtes. Mais en moyenne, il existerait beaucoup moins de noirs très intelligents (à haut QI) que de blancs très intelligents.

Source :
-Tableau de QI
-Voir articles précédents QI

mardi 24 novembre 2009

Pour me joindre, ou me contacter

Répondez à ce fil de conversation ou par email :

Le Racisme anti noir est aussi partagé par les arabes.

Toutes les races sont différentes certes. Mais une chose est partagée universellement par toutes les races, et y compris la race noire. C'est le racisme anti noir. Inutile d'expliquer pourquoi ce racisme est universellement partagé aujourd'hui dans le monde.

Deux exemples pour illustrer le racisme anti noir de la part des arabes.


La Chanteuse aux yeux bleus libanaise, Haifa Wehbe a parlé des Nubiens dans une de ses chansons. Et pour les appeller, elle n'a rien trouvé d'autre que le terme "Singe". La chanson de la chanteuse aurait révélé les "discriminations" dont sont victimes les nubiens, en Egypte. Y'a t'il de toute façon, une seule société au Monde, ou les noirs ne sont pas au bas de l'échelle sociale, économique et académique ?

Pour cet article, je n'arrive plus à retrouver la source malheureusement. J'avais trouvé le lien sur le bla bla de FdeSouche (mais pas envie de chercher parmi 8 000 commentaires). L'article datait de 2004, émanait d'un journal anglo saxon, et parlait d'iraquiens, résistants ou terroristes, se sentant particulièrement humiliés par le fait d'être occupés par des soldats noirs. Ils visait spécifiquement les noirs, et parfois n'attaquait pas de convois lorsque ceux ci ne comportait pas de soldats noirs. Le plus important pour ces djihadistes, n'était pas d'être Américain ou pas, mais d'être blanc ou noir. Et l'invasion par des blancs ou des noirs, n'était pas vu de la même façon.

Et je ne resortirait pas les grands classiques sur la situation des noirs au Maroc ou en Tunisie. Mais lorsqu'un racisme est aussi universel, la doxa devrait plutôt s'interroger sur ses causes plutôt que d'en combattre les effets.

dimanche 22 novembre 2009

Déracialisation en Vidéo


FdeSouche avait publié un article sur le phénomène de la déracialisation mais celui ci a été retiré de DailyMotion (censure pour cause de droits ou sujet délicat ?). Je les republie ici grâce à MegaVideo.

La déracialisation consiste à atténuer les particularités raciales d'une personne et dans le cas de cette émission à la rendre plus "blanche" (plus occidentale). Concrètement, l'"occidentalisation" se traduit par le fait de lisser ses cheveux, de réduire son nez, ou de se blanchir la peau pour une femme africaine. Pour une femme asiatique, ca sera de se grossir la poitrine, de supprimer ses yeux bridés, ou encore d'avoir un bas de visage plus en V. D'autres exemples sont pris dans cette émission dont certains concerne les hommes. Un Indien veut avoir des traits plus nordiques, un iranien être moins velus, et un malaisien plus grand.

A noter l'historien noir (couleur de peau noire : gage de compétence et d'impartialité comme toujours), qui  nous ressort l'éternel phénomène de colonialisme, et racisme des blancs alors que ce phénomène touche des pays non colonisés par des blancs et à très forte identité (Corée du Sud par exemple, ou Chine).
La première partie concerne le corps et la seconde le visage (en Anglais). L'émission à été diffusée sur Channel 4 (Grande Bretagne) il y a quelques semaines. Elle suit le débat sur Race et Intelligence.

Le Corps :


Le Visage :

ClimateGate et médias français

L'affaire du ClimateGate est apparue il y a maintenant 2 jours, et une très large partie des médias internationaux en ont parlé. Mais rien en France. On continue à nous dire que le réchauffement climatique est inéluctable, et que si on n'agit pas avant dimanche prochain le monde est perdu. Et voilà que les bobos idiots de service (Yannick Noah et compagnies) sont ramenés pour vanter la cause comme il vantent d'autres aberrations comme le métissage obligatoire.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, un hacker a piraté le Hadley center, qui étudie le réchauffement climatique. Une large partie des documents récupérés indiquent que les données ont été manipulées afin de prouver que le réchauffement climatique est d'origine humaine. Des mails piratés indiquent, que ces manipulations ont été fait sciemment afin d'influencer les opinions publiques et les politiques.

Mais ce que révèle l'affaire est plus profond. La science est mal encadrée, et on ne recherche plus aujourd'hui la vérité vraie et scientifique, mais simplement une pseudo vérité plus politique et économique que scientifique.

Et les médias français sont une fois de plus honteux dans le traitement de l'information. Pas un seul grand médias n'a fait état de cela, mis à part les sites communautaires comme AgoraVox et lePost.

Voilà, qui jette le discrédit non seulement sur la communauté scientifique, mais aussi sur toute la classe politique qui s'est laissée berner.

Liens sur le sujet en français:
- Chez Franck Boizard.
- Chez Vincent Benard

Liens Anglais ( merci papy Jacko ) :


Le New York Times en parle
http://www.nytimes.com/2009/11/21/science/earth/21climate.html

Le Guardian en parle
http://www.guardian.co.uk/environment/2009/nov/20/climate-sceptics-email-hacking

Wired News en parle
http://www.wired.com/threatlevel/2009/11/climate-hack

Fox News en parle
http://www.foxnews.com/story/0,2933,576009,00.html?test=latestnews

BBC News en parle
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8371597.stm

Nature en parle
http://www.nature.com/news/2009/091120/full/news.2009.1101.html

Register en parle
http://www.theregister.co.uk/2009/11/20/cru_climate_hack/

NPR en parle
http://www.npr.org/blogs/thetwo-way/2009/11/emails_cru_east_anglia_climate.html

Le Wall Street Journal en parle
http://www.npr.org/blogs/thetwo-way/2009/11/emails_cru_east_anglia_climate.html

Science Magazine en parle
http://blogs.sciencemag.org/scienceinsider/2009/11/data-breach-emb.html

Eco Factory en parle
http://www.ecofactory.com/news/climategate-leaked-climate-scientist-emails-expose-manipulation-112009

Alter Net en parle
http://www.alternet.org/rss/the_wire_provided_by_huffington_post/98450/kevin_grandia:_stolen_climate_science_emails_just_ain't_the_conspiracy_some_want_it_to_be/

Daily Tech en parle
http://www.dailytech.com/Climategate+Stunning+Deception+and+Misconduct+at+UK+Warming+Research+Center+Revealed/article16889.htm

Examiner en parle
http://www.examiner.com/x-28973-Essex-County-Conservative-Examiner~y2009m11d20-CRU-files-scandal-reaches-print-media